Melun en Mouvement
L'almont
Salon de discussion
serveur : EpikNet.net
Salon : #MelunEnMouvement

Connectés : --
Inscription newsletter
Adresse Email :


Désinscription
Les sondages

Pas de sondage en cours

Les archives
Authentification
S
ous le signe de l’augmentation des tarifs municipaux
26Août
2013
Cette année, nous constatons, à nouveau, que le compte administratif, qui reflète les choix politiques et budgétaires de la majorité, met en avant une santé financière plus que fragile avec, notamment : une poursuite de l’endettement de la ville avec une dette de 79 M€ (+13 M€ en 2 ans); une augmentation des charges du personnel qui représentent 64% des dépenses totales de fonctionnement, soit 40 M€ ; une baisse de 38% de la capacité d’autofinancement, qui mesure la faculté de la ville à financer sur ses propres ressources, ses besoins tels que les investissements.

La mauvaise maîtrise des dépenses par la majorité municipale a une incidence directe sur les coûts des services à la population. En effet, depuis 2008, l’ensemble des tarifs municipaux augmentent chaque année au delà du taux d’inflation, alourdissant ainsi de manière conséquente le budget des familles melunaises. En particulier, et à titre d’exemple, nous déplorons la hausse des tarifs de la restauration scolaire, après le passage en délégation de service public, sans pour autant gagner en qualité des repas.

Jusqu’à présent, pour équilibrer les budgets, le maire a procédé à une hausse des impôts en 2009 et cédé le patrimoine de la ville.

Or, les recettes stagnent, les dépenses augmentent et les dotations de l’Etat baisseront en 2014.

Comment la ville pourra-t-elle financer l’ensemble de ses investissements sans poursuivre sa politique d’augmentation des tarifs municipaux et sans avoir de nouveau recours à l’impôt, d’autant qu’elle ne possède plus d’actifs à vendre?
facebook
Aude Luquet - Votre argent
L
e maire refuse de défendre les intérêts de la Ville et des Melunais
18Juillet
2013
Depuis 2009, date à laquelle nous avons déposé un recours au tribunal administratif pour contester le versement de 175 000 € à un promoteur privé pour la prise en charge de fouilles archéologiques, au motif qu’il s’agissait d’une aide financière indirecte apportée à une entreprise privée, le maire de Melun n’a pris aucune mesure conservatoire dans l’attente du jugement.

En octobre 2012, le TA a rendu son jugement : la délibération est entachée d’illégalité, clairement cela signifie que la ville de Melun n’avait pas le droit de payer 175 000 € de fouilles archéologiques à la place de la SCI Auvert.

Nous avons sollicité à plusieurs reprises le maire pour savoir sur ce qu’il comptait faire pour « récupérer » l’argent des Melunais indûment versés. Sur les conseils de juristes qui n’ont ni de nom ni de fonction (sic !), le maire a décidé de ne pas se mettre en conformité avec cette décision de justice.

Pourtant, juridiquement, le maire doit agir au regard du code de justice administrative : le maire peut saisir le juge judiciaire pour lui faire prononcer, le cas échéant la nullité du contrat par suite de l’annulation d’un ou plusieurs des actes qui ont contribué à sa formation.

Pourquoi ne le fait-il pas et se réfugie-t-il derrière des éléments juridiques infondés et inexacts ?

Pourquoi ne nous laisse-t-il pas nous exprimer sur ce sujet en conseil municipal ?

La gestion du dossier de la SCI Auvert est le symptôme de l’utilisation aléatoire et inconséquente de l’argent public par le maire de Melun. Il est vrai que la ville est en très bonne santé financière ! La preuve :

•La capacité d’autofinancement, qui mesure la posibilité de la ville à financer sur ses propres ressources ses besoins tels que les investissements ou les remboursements de dettes, est en baisse de 38% ;
•Les charges de personnel continuent de s’accroître chaque année : 3,14 % pour 2012. Elles représentent 63,92 % des dépenses totales de fonctionnement, soit 40,2 M€ ;
•La ville poursuit son endettement : avec un emprunt multiplié par 3 en un an, la dette représente, en 2012, 79 M€, soit 1948 € par Melunais alors que pour des villes similaires à Melun, la datte par habitant est de 1000 € (source : ministère de l’économie et des finances). De 2010 à 2012, la ville s’et endettée de 13 M€.

Par conséquent, devant l’inertie du maire à défendre les intérêts de la Ville et des Melunais, nous nous réservons le droit de demander au juge administratif de prendre les mesures permettant d’assurer l’exécution de son jugement, comme la loi nous y autorise.

facebook
Aude Luquet - Votre argent
E
au : vers le choix d’un contrat préjudiciable pour les Melunais
29Juin
2013
Le maire a décidé de procéder, début 2013, au renouvellement de la délégation de service public (DSP) de l’eau potable avant les élections municipales alors que le contrat de concession, datant de 1944, n’expire qu’en décembre 2014.

Cet empressement à finaliser ce contrat, ne nous permet pas d’avoir les éléments nécessaires pour mesurer la pertinence du choix de la délégation de service public, voté par la majorité lors du dernier conseil municipal.

A nos yeux, ce projet, sans ligne directrice, nous a été présenté, de manière prématurée, au détriment des consommateurs melunais puisqu’il n’a pas été défini, ni la durée du contrat, ni le montant des investissements, ni les tarifs … De plus, ce choix ne repose sur aucune donnée financière, ni comparaison entre les différents modes de gestion.

Concernant les tarifs, nous constatons que le projet de DSP ne comporte aucun objectif de réduction du prix alors que le tarif de l’eau explosé au cours des 6 dernières années (+24%).

Enfin, nous ne partageons pas l’idée d’accorder une remise de 50 % sur les 30 premiers mètres cubes d’eau car cela ne profitera pas aux Melunais qui habitent dans des immeubles ayant un compteur collectif. Pour mémoire, plus de la moitié des logements à Melun sont en collectif. Ce n’est pas équitable.

Pour l’ensemble de ces raisons, nous ne sommes pas favorables au projet de délégation de service public présenté par le maire. Nous proposons de reporter la décision et de prendre davantage de temps pour y réfléchir afin d’offrir une eau de qualité avec un prix juste pour tous les Melunais.
facebook
Charles Humblot - Votre argent
Agenda principal
MaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMe
010203040506070809101112131415161718192021222324252627282930
Site web réalisé et designé par EvoWeb - Logo par Josselin Zaïgouche